Matinum

Taking Charge of Your Health


If health is important for you, you want to get treated by efficient and harmless methods. Conventionnal evidence based medicine offers that kind of garantee. But there are other kinds of treatments. Called natural medicines, alternative medicines, complementary medicines… they impress lots and lots of people. The question is how to know if your therapist delivers an helpfull service when our feeling are a bad way to gain a reliable judgement Objectively measure the efficiency of a treatment requires skils and methods it is the job of some researchers. Alternative medicines : True or False ? One of them spent a lifetime to study these pratices. He wrote more than 1000 science articles, more than 50 books and received the John Maddox Prize for Standing up for Science. We interview Edzard Ernst. I grew up into a very medical familly. My father was a doctor. My grand Father was a doctor. Our familly doctor was a homeopath. So has I grew up, for me alternative medicine and homeopathy was just medicine. It was just normal Eventually I decided to study medicine myself and I learned what proper medicine is and by a series of coincidences my first job as a junior doctor was in a homeopathic hospital Actually the only homeopathic hospital at the time in
Germany. And this is where I learned homeopathy as a physician I was very
impressed by that, because people actually did get better when I treated them. And
that was puzzling because in medical school I had learned that homeopathy
cannot possibly work and does not work. Does not contain anything. So for me this
created a lot of questions and when I had left that hospital after about
half a year I pursued a normal medical career became a specialist in physical
medicine and rehabilitation and also had an interval where I went to London and
did some basic research, made a PhD and started to think critically. Started
to think as a scientist, and then all these questions about homeopathy and
other alternative treatments came back to me and I tought this would be an interesting
subject to do some research because there wasn’t much research going in this area. Later I became a professor of
physical medicine, first in Hannover Germany and then head of a very large
department in Vienna. At that stage I was in charge of lots of things and I
could decide what research we were doing and I again remembered all these
questions and I started doing some research into homeopathy and other
alternative treatments. And one day I was reading the New Scientist and there was
a little announcement, an advertisement and they were looking for somebody to
form the first chair of complementary medicine in England and I thought that
is interesting. I applied and I got the chair. So then all of a sudden my…
what… what had been my hobbyhorse : alternative medicine had become my job.
My job was to scientifically investigate alternative medicine at Exeter
University England. That’s what we did I built up a team of about 20 researchers
very multidisciplinary, multinational and we had lots of fun and we were extremely
productive but our results did not really show what enthusiasts had been
wanting us to show. Very few of our results were encouraging or positive
most of them were negative, certainly in homeopathy. Virtually every
single results that we published was negative. And that quickly became the
enemy of the world of homeopathy. So that’s me ! Once you’re trained as a scientist you
ought to know that you have to leave your personnal emotional baggage behind. You establish a hypothesis and you test the hypothesis, which means you do
everything possible scientifically to prove that the hypothesis is wrong. Only
when you have failed proving it wrong it is correct. But for enthusiasts of
homeopathy this that these attempts to prove homeopathy wrong look as though
somebody is trying to actually inditched homeopathy. And that in my case was
certainly not true Well, that is a very interesting question
and I’m not sure I can answer it properly. The chair was funded by
somebody who was very pro alternative medecine : Sir Morris Lang, a very nice
gentleman and we became good friends and… he was intelligent enough to realize
that good academic research has to be objective. So he was always happy with me
and my work even though I produced negative results. Whether the university
had wanted somebody who was more pro, then… I really don’t know had at
the beginning I thought everybody was very happy with me. A later on
there were some interferences, Prince Charles intervened and so forth, and
people got more and more anxious with me, to put it mildly, and they certainly
would have wanted somebody who is more the type of researcher that Prince
Charles would have liked to see. I usually call it alternative medicine
simply because that’s what people call it. Everybody knows roughly what it is. If we call it complementary medicine it might be better, semantically, but lots of people don’t know what the word is, lots
of people even misspell it. If we call it complementary and alternative medicine
it gets a bit of a mouthful. I think all umbrella terms like this are not really
quite adequate because the treatments that are under these umbrellas are so, so
very diverse and different, some are promising, some are totally rubbish, some
are dangerous. Yeah…, lots of people say if it’s… if it
works it’s medicine, if it doesn’t work it’s alternative medicine. So there’s this discussion. I’ve never really quite in
engaged in that discussion because there are some alternative medicines that do
work and are not yet adopted by mainstream medicine. A good example in my view is
St. John’s wort herbal remedy, that is used for treating depression and is
probably at least as good as conventional antidepressants, so
that’s a good example for an alternative medicine which does work and is not
integrated, not yet integrated into mainstream medicine. No. And it would be very naive to think
that the human need for something mystical, for something other than
science will ever disappear. What we can do and what I try to do is to
minimize the damage bogus treatments do to patients. When I started working a
text in 1993, lots of people said alternative medicine cannot be
researched, it defies proper research, it defies science because it’s so very
subtle, it’s very special, it’s very holistic, it’s very individualized and
all these attitudes I had to fight with and show that there’s only one
science and that is applicable to any type of health care, however we call
it. So that has changed… another thing that has changed is people used to say
the wonderful thing about alternative medicine is that it is harmless. And now
we have done a lot of research on this. Now we do understand that they are
considerable risks associated with some alternative medicines, I would say with
alternative medecines and that’s I think very very important because these
treatments out there. And because they are there, the first thing we need
to make sure is that they are safe. That nobody gets harmed by them. In 1993 I was the first professor of
complementary medicine in the world. Since then similar professors
professorships have mushroomed. There are plenty, plenty. So that… one would think that’s a good thing I’m very skeptical about that because as far as I
can see there is not one institution that really critically looks at these
treatment. Most of my so-called colleagues not really research, they’re
promoters of alternative medicine and the difference is huge. They are not
testing hypotheses, they’re trying to prove that their hunches or hypotheses
are correct and that’s a very, very important distinction. Thomas : So not enough
skepticism in this research ? Edzard : Very close to zero skepticism and if somebody
like I did… voices some skeptical notions then he is more or less ousted, like I
was. They… for about five years the fraternity of alternative medicine
looked at me suspiciously and then they said this guy is not one of ours
and he… we don’t want to have anything to do with him. It’s a long story, but to put it short, I
was asked to be involved in something Prince Charles had commissioned : a
paper on the economical impact of alternative treatments in the NHS in
England. When I saw that this was going all the wrong way and that my help, my
productive help was rejected in putting it right, I asked the man in charge to
withdraw my name from the document. And I was phoned up by The Times newspaper, by
a journalist who I knew quite well and he said: “Why are you not involved in this ?”
and so forth, and I said: “I cannot talk to you about it because I’m under
confidentiality”, he said: “The paper is in front of me, it
has been given to me, so please do talk about it” and I said: “Okay”. I talked about the reasons why I was drew from the project and I told him
that this was very, very dodgy, very strange things going on. And this was on the title page oh The Times the next day. And the man in charge a chap called
Christopher Smallwood sent me an email and said he will make sure that I regret
it. After that came a complaint by the first private secretary of Prince
Charles to my vice chancellor, that I had broken confidentiality. My
vice-chancellor fought back and said: “Are you sure you want me to investigate
professor Ernst ? Because that could backfire rather a lot, he has good
contacts with journalists, etc.” And the private secretary said: “Hold on I
inquire.” He phoned back again and said: “Yes, go for him!” and then my vice chancellor
did go for me. I had an investigation, 13 months of Investigation a very, very
miserable time. I fell ill, I had to take lawyers against the institution
that should have protected me. Incredible stuff! Really incredible stuff. And at the
end I was declared innocent. But all during this 13 months, all support had
broken down, my staff was being dismissed, contracts were not continued, etc, etc. And
eventually I was told that the money, there was no more money and I had to go
into early retirement, which I did. Thomas : So they win ? Edzard : Well… did Prince
Charles win ? No, he certainly didn’t win because that’s created so much bad
publicity for him that he had a lot of egg on his face and in some ways it
made me a celebrity. I stood up against the future King of Great Britain and
a lot of people respect for that. So I would say I’m the winner in that story. Well it’s such a big subject, lots
of people try to think in general. Alternative medicine is good, alternative
medicine is bad. I object to any such generalities because there are too many treatments. Somebody counted 400 different treatments and diagnostic techniques. I
would say some are quite promising, some even effective, proven effective
like for instance St John’s wort. The vast majority are under investigated so
we cannot really a scientist we can suspect this or that but we cannot say
with certainty that this is ineffective or effective. And those that
have been investigated, the majority of that seems to not work and the majority
of that also seems to be burdened with adverse effects. All the statistics say that the typical
user of alternative medicine is a female, middle-aged, well-educated person who has
quite a lot of money. There’s not much research on that
particular question. The non doctor alternative therapists are usually poorly trained, usually over optimistic
as to how much they can achieve with their treatments, unaware of risk that
sort of thing. And in my personal experience the doctor homeopaths, those
physicians who didn’t quite get on in mainstream medicine, to put it really
very simply they found that they found conventional medicine too much of a
challenge and homeopathy is so much more easy. In Germany we have a whole
profession called “Heilpraktiker” which are basically untrained practitioners,
uneducated practitioners and they practice a lot of homeopathy. And in
England we have two kinds of homeopaths : “lay homeopaths” who
hasn’t studied medicine and the doctor homeopaths. The lay homeopathy are by far the larger group. Alternative treatments generally started
booming in the 70s and that had a lot to do with the New Age movement,
people were against the establishment, people were against established sciences
etc, etc. Since then a lot of things have have happened we have the internet if
you go under the internet we have 50 million websites on alternative medicine. A huge market opened up and a lot of people went in into the market, because
to sell products in alternative medicine is really very easy, the restrictions are
minimal and we had the established firms, some homeopathic firms, but a lot of
newcomers came into that market which was booming and for the last 10
years or even longer had increases in turnovers of 6%, 10% in that that range
which is because it’s so constant, it’s quite huge. Thomas : So is it still on the rise ? Edzard : Yes still, still rising. With homeopathy specifically we see that… the
picture differs from country to country. In England homeopathy has been
stopped on the NHS. So there’s a sharp decrease of homeopathy in that sense. In
in Germany it seems to have been rising steadily as I described and has now
reached a peak and then he recently has just dropped a little bit,
whether that continues we don’t know. Thomas : In France ? Edzard : France I don’t know. Je sais pas. It is fairly constant, lots of people say: “More and more people use alternative medicine”, most scientific papers on the
subject start with that sentence: “More and more people use alternative medicine”. It’s not true we don’t see that not in America, not in England, not in Europe as
a whole, in France I’m not quite sure but I would be surprised if it’s
actually rising. It’s fairly constant. Thomas : So it’s the same amount of people but they
consume more medicines. Edzard : That is probably true. A lot of people take ten or even more different types of alternative treatments. Vitamins, herbal treatments,
homeopathic remedies, etc. Tthere’s certain common ground in the
sense that there’s a distrust of science, a distrust of conventional medicine,
exaggeration of the risk in conventional medicine. People say: “Vaccines are so
very dangerous etc, etc” or “Chemotherapy kills people”. And nobody
denies that a lot of conventional treatments are really very, very
dangerous. There’s absolutely no question but what people forget is that there has to
be a balance, a balance between risk and benefit. And for some alternative treatments there is no benefit, then even a tiny risk will shift
this balance. They are focused on the risk of conventional treatments, they say:
“Radiotherapy is terrible”and chemotherapy kills people and vaccination is
just awful don’t do it !” and they seem to forget how much good these treatments do
and that the balance is still very, very positive. Particularly for
vaccination Yes, homeopathy for me has a special
place to start with because it is… it has been with me since my youth. It was my
first experience as a doctor. But also generally speaking it has a special
place. In England when the NHS was created in 1948 all alternative
treatments were defined as outside the NHS except homeopathy. Why ? People say
because it has a lot of protection, the royal family has been an advocate for homeopathy since generations. In other countries, in France homeopathy is very, very
popular and the reason for that is because Hahnemann spent his last years
in Paris, became a sort of type of guru almost in Paris. And in
Germany homeopathy is very popular also… complicated history
for instance the Nazis were very much in in favor and were pushing homeopathy and
other alternative treatments because they were teutonic and they were german. When homeopathy was invented 200 years
ago it actually was much, much better than what medicine had to offer because
the medicine… it’s called now heroic medicine because you had to be a hero to
survive it. The medicine in many cases was more dangerous than the disease it
was trying to cure. So there came Hahnemann who basically invented the placebo, there
was nothing in it, it did absolutely nothing and that was an advantage
because it it at least did not kill people. So homeopathy very fast became
very popular and why did it survive ? Hum… yeah… because it was popular, it appeals
to people, it has the image of being very gentle, very human, very
holistic, very individualized. All these things appeal to a lot of people. The
popularity of homeopathy in France does puzzle me. I live a lot of my time in
France now and I see very rational people totally believing in homeopathy. And when I tell them what I think about homeopathy and the facts and
the evidence they say: “Well it works for me!”. And it is a very puzzling
phenomenon that in France so many people adhere to homeopathy and you cannot
detourn them and it took such a long time for skeptics to even raise their voice
and be heard nationally, in national newspapers and so forth and I think only
now the debate in France is starting, whereas in other countries it has
started much longer ago. Allopathy is an interesting word because
it was a derogatory term, he was created by Hahnemann to make conventional medicine
look bad. And he also used the word “Schulmedizin”, which is very commonly used
still today in Germany, which is equally derogatory
and people don’t reflect and don’t think that these are really not very
nice terms. People don’t reflect, people don’t and if you go to Germany you see
you see on virtually every pharmacy, you see two words : “Allöopathie” “Höomeopathie”, it’s ridiculous but people got used to it. Well the biggest falsehood is that it
works. It doesn’t work. We have mountains of evidence to show that it doesn’t work. Another falsehood is that it is safe. The homeopathic remedy may be safe but
homeopathy isn’t safe. What homeopaths do isn’t safe, they advised for instance
people not to vaccinate their children that it isn’t safe, that is actually very
unsafe. Another thing that people believe about homeopathy : it’s natural ! They think it
is based on plants. Well, homeopathy can be based on anything, anything from
Xrays, to vacuum, to Berlin wall and also plants but anything really. And people
believe that it is medicine, it is not medicine there’s nothing in it.
People are not aware how dilute homeopathic remedies is, the best-selling
homeopathic remedy from Boiron : Occillococcinum is diluted at a degree of
C200 which is less than one molecule per all molecules of the universe. So there’s nothing nothing in it. But it’s not harmless because it is used as
an alternative for effective treatments. If that happens to a patient who has
rheumatism it’s perhaps isn’t that bad except that patient… that patient’s pain
of… rheumatic pain will continue If it happens to a patient who has cancer, it
will almost certainly hasten his demise, it will kill him ! The advice of
homeopaths to treat cancer and to use it as an alternative treatment for cancer
is lethal. Homeopathy is totally stagnant at least
from one point of view. Classical homeopathy is classical homeopathy and
will be classical homeopathy in one century. If if you had an exam, if you
were sitting in the exam in classical homeopathy hom… hum…
Hahnemann would certainly pass the exam. If you if you have a physician from that
time who feel under somebody else sitting… sitting exam for internal
medicine he would not even get one point out of a hundred. What I’m trying to say
is that medicine evolves at a speed which is breathtaking. Homeopathy is
stagnant at a speed that is breathtaking. Thomas : To that we can answer that’s because it’s
true and the truth doesn’t after evolve. Edzard : Yes,
that’s what homeopaths will probably say, it is perfect and you cannot make
something that is perfect more perfect. That is their attitude and shows how
deluded they are, because it is not perfect, something that doesn’t work is
not perfect. Yes ! I’ve met lots of homeopathic doctors, I’ve worked in the hospital and one thing I will always say is that they
have a lot of compassion, empathy, time, everything people crave for, to be
understood, to be given that compassion and that is what makes homeopathy in
many cases effective. Because just listening and understanding the patient
is some sort of psychotherapy. In that sense homeopathy
is quite good. To put it simply, one could say good medicine is composed of
two elements, we used to call one the art of medicine, the other one the science of
medicine so homeopathy and homeopaths are very good at the art of
medicine, 0 at the science. If we look at lots of what is happening in modern
medicine, in scientific medicine obviously very, very good at science
often forgetting the art of medicine and this creates a vacuum and the need for
something and we were discussing earlier why homeopathy is so popular and I think
it is that needful for more empathy, for more understanding, for more
therapeutic contact that makes homeopathy welcome with so many people. I don’t think there’s a good argument
for homeopathy, there’s an argument for more empathy, more compassion in
medicine in general and there homeopaths can teach us something I
believe, but there is no good argument for using homeopathy. You… for being
empathetic you don’t need quackery, you can be
empathetic with real medicine. The worst argument is that it can cure
cancer, that it can cure… I’ve just written a blog about somebody who
advocates it as the best treatment for gangrene. Gangrene is when your feet
rotten, are rotting away because there’s no blood coming there for instance. And this homeopath claims it.. that homeopathy is the best treatment for
gangrene, this is criminal ! Also to advise people not to have their kids immunized,
that is criminal in my view. Alternative medecine is such a mixed bag
and we are dealing with the whole spectrum, we’re dealing with some
particularly harbor treatments which clearly are effective. That is not
surprising lots of our modern medications actually
originate from plants, so some herbal treatments contain active,
pharmacologically active molecules and therefore they are effective. They also
have side effects but that’s a different question. Then we we have a whole
spectrum of treatments and diagnostic techniques where we are uncertain and
the evidence is mixed, all the evidence is just not there. And then we have quite
a lot of treatments such as homeopathy where we can be quite certain that it is
ineffective and therefore also quite dangerous. Acupuncture is a very interesting
subject because the research, plenty of research, thousands of studies, lots of
them come from China, very unreliable stuff comes from China, for a number of
reasons and therefore we really don’t know. If you’re an optimist you can could
say there’s perhaps something in it, if you’re a pessimist you would say forget
about it ! Osteopathy is very, very popular in France.
The assumptions that underpin osteopathy are non-scientific and even anti-scientific
and quite ridiculous. So it is a very implausible treatment and the evidence
shows that maybe with the exception of back pain, it doesn’t work. And the thing
is that osteopaths, particularly in France, claim
it works for all sorts of things. There’s quite simply no evidence for
these claims and I find it ridiculous to see how popular it is in France. Thomas : Naturopathy? Edzard : Naturopathy is a mixed bag which includes herbal treatments,
some of which we have already mentioned, plus all other modalities that nature
provides: electricity, heat, cold. And some of it can be quite useful, not hugely
effective but quite useful. The thing is that like osteopaths, naturopaths claim
to be curing just about everything and that is quite dangerous. So I would cau tion
people to go to see him naturopath if they’re seriously ill. Thomas : “Lithothérapie ?” Edzard : Well, that’s just ridiculous ! I mean you couldn’t invent something
that is less plausible than crystal therapy and the claims that are made are really strange and I would caution
anybody to believe in any of that Fasting ? Ibviously fasting is good to lose
weight. That’s just a physical law but it has to be done under medical supervision
and lots of people caution not to fast and because it is just a short-term
gain. So maybe for weight reduction but for other things… hum… temporary improvements,
perhaps. But as soon as you start eating your rheumatism or whatever you want to
cure will fasting will come back. Well if you have chemotherapy you need good
nutrition.The last thing you need is fasting. Oncologists weight their
patients each time they see them to make sure they’re not actively and rapidly
losing weight because that is a very bad sign. Fasting and chemotherapy:
definitely not ! Hypnotherapy ? Good for some indications like irritable bowel
syndrome. Plenty of evidence to show that it works for that. But one has to caution
there is no placebo, so we don’t know whether it’s a placebo effect or… but who
cares ? If the patient is helped and only suffers from irritable bowel
syndrome, hypnotherapy: ok! If the patient suffers from strong stomach pain and has
a stomach cancer, hypnotherapy may kill him. No, we have looked into that in
relation to cigarette smoking. Will it helps people to stop smoking ? And the
short answer is: “No”. I think we have to start with children
if you want to change society, we have… in schools we have to teach children how to
think, rather than just learn and there’s a difference. And foremost to think
critically and that then goes into adult life, into academic studies. Critical
thinking is essential and I’m sad to say after studying medicine, after teaching
medicine for much of my life. It’s… That very simple message hasn’t arrived yet
we still do not teach medical students how to think critically and in my
view this is what they need most because medical knowledge changes so quickly, and
the only tool that equips you with coping with this change is critical
thinking. Well, politicians think in terms of
periods, of getting reelected so they would think in terms of four or five
years. And in healthcare this is too short, we have to take a much, much longer
view. So this… this dilemma: as soon as a politician thinks that being pro
homeopathy for instance we’ll give him votes, he or she will be pro homeopathy.
And that is terrible ! The other thing that is terrible: is far too many
politicians (don’t ?) understand science and particularly if a politician is in a
subject where science matters, I think they need to be trained properly. I’m
speaking here fighting it I don’t know the French situation at all in that
aspect, but in England we have a level of ignorance in the House of
Commons and in the House of Lords when science is concerned that is quite awful. I wish I knew that obviously science,
medical sciences are galloping ahead with progress and things, and lots of
things become treatable, that haven’t been treatable. So progress is definitely
on the cards I would say but we ought to make sure that this doesn’t go at the
expense of what I earlier called the art of medicine, the compassion. Because
if it does then it opens the door towards all sorts of quackery. People
will seek the therapeutic relationship, they would seek the compassion and the
empathy that cracks are giving them and therefore my advice to the medicine of
the future: make scientific progress but do not delegate empathy and compassion
to quacks because that is like shooting in your own feet. The pharmacist, and particular in
France are very special. You go in a pharmacy and you get your
prescription and in all likelihood and I’ve seen this many times the pharmacist
will then say: “I also have here a little homeopathic product. Why don’t you
try that?”. In the worst case scenario you come to a pharmacy and you want
something for complaint or symptom and and he or she will say: “Why don’t you try homeopathy ?”. So pharmacists have studied obviously, they are
healthcare professionals, they know that homeopathy is bullshit !
And yet they have the audacity to… to sell this bullshit to patients. This is
not just unethical, it is in my view illegal. And they have the windows
decorated by Boiron. So I wonder why they do it.
I just wonder wanted to do they earn more money on homeopathy ? They do ? The marging is better ? (Thomas says yes) Awful ! Well, there are so many institutions,
medical schools, that are now creating professorships or have lectureships in
alternative medicine. I think we should demand that there is objective research
going on, not promotion of this or that treatment but objective scientific
research of high quality and I think this is very important and I think this
is much much neglected. In other words what universities are researching in my
field alternative medicine at present is so substandard that it is
very often scandalous. Why did I say I was impressed as a young
doctor by homeopathy ? Why was I impressed when as a brand new
physician I treated patients with homeopathy in the homeopathic hospital ? I
was impressed because every young doctor is impressed when he meets his or her
first patients. I was impressed because patients actually did get better so the
question is : “why did hey get better ?” Did they get better because I gave them the
homeopathic remedy ? That’s what I thought at the time. Only later I began to think
maybe they got better because I gave them some empathy and some understanding,
I gave them time, I listened to their problems.
Maybe they got better because time already made them better. So many
diseases get better over time. Maybe they got better by a placebo
effect maybe they didn’t even get better, maybe they just told me they got better
because they wanted to be kind to me! So these are all questions and if you
analyze these questions carefully you find that it has certainly nothing to do
with a homeopathic remedy. It’s all the other factors together but not the
homeopathic remedy. Thomas : ” Thank you very much for your time !”

100 thoughts on “Médecines alternatives : le vrai du faux

  1. 5:40 Une fois que vous etes formé en tant que scientifique , vous devez savoir que devez laisser vos emotions personnel de coté

    la vache , il dit ca a mendax ? sans le connaitre ? on peut meme pas l'accuser de frapper deliberement sous la ceinture . mais … aouch quand meme , quoi .

  2. L'interview en anglais et sans sous-titres c'est pour que les téléspectateurs d'Hanouna comme moi ne puissent pas comprendre ou bien ?

  3. Très intéressant. C'est dommage par contre que les questions ne soient pas lues. J'avais commencé à écouter en mode "podcast" avant de me rendre compte qu'il répondait à des questions concrètes.

  4. Les sous-titres avec traduction automatique sont loin de faire le café, mais comme pis-aller, pour suivre le propos dans son ensemble, c'est pas si mal. Pour ceux qui se débrouillent un peu en anglais, ce sera même suffisant (quelques contresens ici ou là).

    J'ai bien aimé l'idée que l'attitude compassionnelle du médecin pèse beaucoup sur le succès d'une thérapie. En laisser l'exclusivité aux praticiens de médecines alternatives, c'est effectivement pour la médecine conventionnelle la même chose que se tirer une balle dans le pied.
    S'il y a bien un art de la médecine, il doit trouver sa source dans les qualités d'empathie et de don de soi. Est-il vrai que les épreuves des concours et examens aux écoles de médecin sont peu conçues pour les déceler chez les étudiants ? Qu'on me détrompe, mais il me semble que ça a peu d'importance dans la sélection de futurs médecins.

  5. Petit conseil pour améliorer : @La Tronche en Biais
    S'il vous plait, pourriez-vous lire vos questions (à la prise de son ou en post prod, peu importe…) ça me permettrait d'écouter cette vidéo en mode podcast.
    Merci 😉

  6. Vidéo intéressante. J'adore la Tronche en Biais.

    Cependant, j'ai quand même été un peu déçu. Les propos du Dr. Ernst manquent de faits, de données, d'éléments concrets. J'aurais aimé des résultats d'études, des références d'articles, des explications, pas un simple inventaire à la Prévert de ce qui marche ou ne marche pas.

    Même s'il existe d'autres très bonnes vidéos sur ce même sujet, je pense notamment à celle de M. Sam que je vous recommande, cette vidéo était l'occasion de voir un chercheur spécialiste du domaine "démonter" et "démystifier" ces pratiques.

    Occasion un peu loupée.

    Au début, je me faisais une joie de faire suivre cette vidéo à des "pro-homéopathie", si, si, nous avons tous parmi nos proches et de pouvoir leur dire : "voilà, cela ne marche pas votre truc" mais là, j'ai renoncé, cela ne va absolument pas les convaincre…

  7. "Si vous voulez vous soigner avec des méthodes efficaces et sans danger, la médecine traditionnelle, fondée sur les preuves, porte normalement ses garanties".

    "Sans danger" :
    150 000 hospitalisations par an dues à des effets secondaires de médicaments, et environ 13 à 34 000 décès suivant les études.
    https://www.ouvertures.net/medicaments-entre-13-000-et-34-000-morts-chaque-annee-en-france/

    "Efficaces" : De nombreux médicaments jugés par diverses études comme inutiles, inefficaces voire dangereux.
    https://www.francetvinfo.fr/sante/medicament/prescrire-denonce-91-medicaments-inutiles-et-dangereux_2038993.html
    https://www.topsante.com/medecine/medicaments/grandes-familles-de-medicaments/un-tiers-des-medicaments-inutiles-des-millions-d-effets-secondaires-negliges-614391

    Première phrase de la vidéo et ça craint déjà…

    Le reste est pas mieux, on pourrait parler :
    De l’appellation "médecines parallèles", qui sert à fourrer un peu tout ce qu'on veut dedans, allant de fausses médecines de charlatant à de vraies médecines traditionnelles mais simplement issues d'autres/pays cultures. (Bien pratique si on veut décrédibiliser malhonnêtement la seconde en l'associant à la première).
    De l'acharnement sur l'homéopathie, où en gros, vu qu'on arrive pas pour le moment à comprendre comment ça marche et que le fonctionnement prétendu va à l'encontre de nos connaissances actuelles, y'a des personnes qui en concluent de manière pas du tout scientifique, que ça n'existe pas au delà de l'effet placébo (en invoquant des biais dans les études et autres observations de guérison grâce à des traitements homéopathiques). Pour faire un parallèle, c'est comme avec la matière noire dans l'univers. On observe quelque chose qui va à l'encontre de nos prédictions, on ne sait pas l'expliquer, donc il y a plusieurs possibilités (observations fausses, connaissances actuelles à revoir, théories à améliorer, etc). Avec l'homéopathie ça devrait être pareil (peut-être que ça ne fait rien de plus que l'effet placébo, mais peut-être que c'est simplement qu'on ne comprend pas, avec nos connaissances actuelles, son fonctionnement. Son fonctionnement étant différent de la médecine traditionnelle, peut-être que les protocoles de test pour savoir si elle est efficace ou non ne lui sont simplement pas adaptés. etc). Un raisonnement scientifique devrait aboutir à cette conclusion comme il fait avec la matière noire, et pas rejeter en bloc l'hypothèse qui n'arrange pas le porte monnaie de certains labo pharmaceutiques.

    Bref… pour une chaine qui prétend mettre l'accent sur l'esprit critique c'est franchement la honte… Surtout pour le début avec "la médecine traditionnelle sans danger"… franchement va dire ça aux familles des victimes de toutes les merdes qu'on nous vend pour faire du fric -_-'

    ps: avant qu'on m'attaque là dessus, je dis nulle part que toute la médecine traditionnelle est à mettre à la poubelle, y'a plein de médicaments et de médecins qui sauvent des vies tous les jours. Je dis simplement que l'auteur de la vidéo est malhonnête quand il ne présente que les tors ou supposés tors de médecines autres que la médecine traditionnelle, même lorsqu'une partie d'entres elles sont des médecines qui ont fait leur preuves depuis des siècles ailleurs dans le monde, et qu'à côté de ça il occulte totalement d'énormes problèmes inhérents à notre médecine traditionnelle et au système économique dans lequel elle s'inscrit.

  8. Un sacré bonhomme ce Edzard Ernst ! J'ignorai tout de cet homme avant de lire sa biographie expliquant qu'il avait payé cher de s'être opposé aux croyances de l'Abruti d'Angleterre (le prince charles).

  9. Mille mercis pour cette vidéo et la pertinence des questions.?
    Concernant la question "que pouvons-nous exiger des professionnels de santé ?" je voudrais ajouter que le rôle des formateurs en santé est aussi important ! Certes, ils eurent été professionnels de santé.
    Ce sont parfois les premiers à parler aux étudiants de santé, de l'instauration d'une relation de confiance entre le soignant et le soigné.
    Et grâce à eux nous n'attribuons pas aux médecines alternatives, l'écoute attentive des besoins et des attentes du patient ainsi que la procuration du confort et du bien-être à celui-ci.
    Parce que ces compétences font évidemment partie de l'art médical et paramédical.
    Rendons à César ce qui est à César.

  10. 40:08 "obviously fasting is good to loose weight. It's physical law "

    Attention tout de même, il y a une information qui peut être fausse suivant la façon dont on interprète la phrase. Jeûner ne provoque pas la perte de poids. C'est le déficit calorique qui est LE SEUL élément qui permet la perte de poids. Manger moins que son apport calorique basal journalier, provoquera une perte de poids.
    Si vous jeûnez mais que vous ingurgitez plus de calories que ce dont votre corps à besoin pour ce maintenir, l'excès sera stocké.

    Le jeûne est malgré tout un excellent outil qui permet de faciliter le déficit calorique.

  11. La pharmacie décorée des pubs Boiron c'est quand même ultra choquant, j'ai vu ça cet hiver j'ai halluciné

  12. Remarquable vidéo, remarquable bonhomme que ce Edzard Ernst particulièrement pertinent et limpide dans son argumentation.

    Ma petite contribution pour la traduction : en 41:04 et 44:50, on trouve l'erreur très fréquente qui consiste à traduire l'adverbe "definitely" (assurément, certainement, sans aucun doute, absolument, …) par "définitivement" , qui se dit "definitively" en anglais. "Assurément" n'a pas du tout le même sens que "de manière définitive" .

  13. C'est mieux sous titré… 🙂 Question rien avoir, abonné a ta chaine, Youtube refuse  maintenant les notifications (Firefox?) c'est tout juste pour se co, comment vous suivre encore toi, et d'autres du même genre? ici sous edge ca passe encore?

  14. 38:03 J'ai eu une sciatique, j'ai fait du kiné, pris des antidouleurs, j'ai été voir un chiropracteur 3 fois qui m'a fait craquer dans tous les sens, ça n'a rien fait. J'ai dégusté pendant 1 an et demi. J'ai été voir un ostéopathe qui m'a manipuler sans rien faire craquer, la douleur à drastiquement diminué puis a disparu petit à petit en 3 semaines.

    45:43 Jamais un pharmacien ne m'a proposé un produit en plus de ce que j'ai sur mon ordonnance

  15. j'ai une question technique : faut il faire une manip particulière pour faire apparaître les sous titres? Parce que je ne les vois pas…

  16. 1:45 D'où venez-vous, de quelle formation ? Qui êtes-vous ?
    5:38 Aviez-vous l'intention d'être la Némésis de l'homéopathie ?
    6:28 Vous a-t-on embauché dans l'espoir que vous prouviez l'efficacité des médecines alternatives ?
    7:39 Médecines douces, alternatives, fake, complémentaires, comment les nommer ?
    9:33 Nous débarrasserons-nous de ces médecines alternatives ?
    11:32 Combien de laboratoire et de chercheurs travaillent sur ces questions ?
    13:32 Que s'est-il passé entre vous et le Prince Charles ?
    17:16 Que sait-on sur l'efficacité de ces médecines alternatives ?
    18:30 Quel est le portrait-type du consommateur de médecines alternatives ?
    18:49 Et le portrait-robot du thérapeute ?
    19:50 Faut-il être médecin pour être homéopathe (comme en France) ?
    20:24 Quelle est l'évolution de ces "médecines" ?
    22:23 La part de la population qui y a recours change-t-elle ?
    23:17 Existe-t-il un discours commun à ces pratiques ?
    24:44 L'homéopathie a-t-elle une place spéciale ?
    26:12 Pourquoi l'homéopathie a-t-elle survécu alors que d'autres pratique ont disparu ?
    29:24 Quelles sont les principales idées fausses au sujet de l'homéopathie ?
    31:35 Les médecines alternatives sont-elles capables de progresser ?
    33:06 L'homéopathie a-t-elle de bons côtés ?
    34:56 Quel est le meilleurs argument en faveur de l'homéopathie ?
    35:32 Quel est le pire argument en faveur de l'homéopathie ?
    36:16 Ces médecines proposent-elles des idées dignes d'intérêts ?
    37:24 Que pensez-vous de l'acupuncture ?
    38:03 Que pensez-vous de l'ostéopathie ?
    38:47 Que pensez-vous de la naturopathie ?
    40:03 Que pensez-vous de l’ hypnothérapie ?
    41:44 L'hypnothérapie pour traiter des addictions ?
    42:02 Comment la société devrait-elle réagir ?
    43:10 Que pouvons-nous exiger des politiciens ?
    44:30 Que pouvons-nous exiger des professionnels de santé ?
    45:43 Que pouvons-nous exiger des pharmaciens ?
    47:09 Que pouvons-nous exiger des institutions scientifique ?
    48:09 Un mot pour conclure ?

  17. Oh, que je suis joie de voir Edzard Ernst dans votre émission !!
    Grand, très grand monsieur, merci encore pour cette interview LTEB.

  18. Bonjour à tous, je sais pas où poster cette question, je viens de tomber sur un article sur Facebook qui m’a conduit à lire quelques articles sur le sujet: des enfants qui se souviennent de leur vie passée: https://www.google.com/amp/s/www.anguillesousroche.com/mysteres/exemples-denfants-se-souviennent-de-leurs-vies-anterieures-examines-scientifiques/amp/.

    Avant toute choses, je ne suis pas un croyant et je considère que cette histoire c’est du bullshit, même si ce n’est pas la façon de penser ici j’ai une position très arrêtée sur le paranormal. Sauf que j’ai beau chercher j’ai pas trouvé d’article sérieux traitant de ce sujet, quelqu’un peut m’aider ? Merci

  19. Superbe vidéo ! Thanks Bias Headed! Merci d'avoir pris le temps d'interviewer Edzard Ersnt.
    Je vois que ça râle dans les commentaires parce qu'il n'y a pas de sous-titres, j'imagine que vous êtes sur le coup, mais si vous avez besoin d'un coup de main pour sous-titrer une partie, n'hésitez pas à faire signe (ce signe : ?)

  20. C'est fou ce nombre de commentaires pour râler sur les sous-titres, ils sont arrivés en deux jours à peine ! Un peu de savoir vivre bon sang ! Oo
    Merci pour la vidéo ! Dans le milieu zét, tout ça est plutôt bien connu mais c'est bien d'en remettre une couche. La grande force de cette interview est qu'elle synthétise absolument toutes les problématiques autour du sujet (éthique, moral, opinion populaire, les biais sous-jacents etc…).
    Sur l'effet placebo, je recommande pour ceux qui veulent aller plus loin : https://www.pseudo-sciences.org/spip.php?article1604

  21. ok donc depuis 4 jours personnes n'a penser a dire qu'il fallait activer les sous titres manuellement après avoir lancé la vidéo.
    Merci Giédré grâce à qui indirectement j'ai capté la manip.donc je partage l'info.
    Janus et JU s cela aurait été plus utile a mon sens mais bref

  22. Merci beaucoup pour cet interview vraiment très intéressante, et pour ceux qui voulaient des sous titres en français, c'est le cas maintenant 🙂

  23. J'aurais aimé une question sur le traitement des animaux, argument que me ressortent les pros homéopathie à chaque fois. Pour savoir quoi leur dire quand ils me disent que certains animaux sont traités comme ça …

    Merci pour votre travail et excellente interview.
    Comme certains autres dans les commentaires, j'espère à l'avenir que vous lirez les questions à voix haute, que l'on puisse suivre l'interview comme un podcast, ce serais chouette

  24. Votre travail me dégoute sans vous rendre compte vous êtes arrogant aller les binoclars arrêter la chaîne vous server à rien à part desinformer

  25. Merci pour cette vidéo surprise. J'ai attendu les sous-titre par flemme et aussi pour éviter de mal comprendre certaines choses et je suis bien content de l'avoir fait.
    Très intéressant le parcours de Edzard Ernst et par ricochet, très intéressante vidéo.

  26. Deux remarques au zethetiqueur et chercheur de vérité que tu souhaites sincèrement rester…
    1. Entre le titre, qui nous amène a penser qu'il va y avoir un débat et une analyse, et le film, qui commence par les titres de l'invité et le nombre de ses publications, j'en connais un qui aurait déjà écrit "argument d'autorité : +1".

    2. Au moins une question me paraît très orientée "nous débarrasserons nous de ces médecines alternatives ?". Une formulation plus neutre, moins négative ("débarrasser" et "ces"), aurait été la bienvenue "les M.A. pourraient elles disparaître?" (Pour rester dans le thème sans montrer l'objectif)
    A part ça, interview intéressante.
    Merci

  27. Merci M ERNST pour votre science et pour la médecine. Merci pour votre modestie, votre lucidité et votre demande d’empathie.

  28. Juste un retour sur un procès d'intention assez violent, Les pharmaciens cherchent à vendre des produit homéopathiques parce qu'ils se feraient plus de marge. Je ne pense pas, je pense simplement que pour la plus part, ils y croient sincèrement et qu'ils se disent bon ça aura moins d'effet secondaires que ce que mes patient viennent chercher. Il a été montré que le niveau d'étude n'est pas inversement corrélé avec le nombre de croyances en des pseudo science. Vous avez même dit que des gens très critiques et cultivé croyaient à fond dans ces choses là. Il me semble même (à vérifier) que le taux de croyance à des pseudo science est corrélé avec le niveau d'étude (un peu moins pour les études scientifiques mais quand même un peu). Cela colle avec votre profil type du consommateur de médecine alternative. De plus vous avez parlé dans un autre live de la perméabilité des fac de médecine et de pharma aux fake med. On enseigne la science et la médecine, mais on enseigne aussi des fake med ! Donc non je crois qu'il est plus raisonnable de penser que ce n'est pas parce que ce sont des pharmaciens qu'il savent que ça ne marche pas. Ajouté à cela, je fais des études en biologie, mes cours sont très denses, j'ai déjà du mal à ASSIMILER tout mes cours correctement, je n'ai certainement pas le luxe de VERIFIER tout mes cours. On est obliger de prendre les informations telle qu'elle à coup d'arguments d' autorité (le prof la dit, il est chercheur).

    Voilà !

    Kiss

  29. Vous ne parlez pas des disciplines proches de l'ostéopathie, telles que la chiropraxie et la posturologie. Qu'en est-il ? Je sais que les praticiens ont des approches très variées dans ces disciplines, certains même assez scientifiques, ce qui fait qu'on sait rarement à qui on a affaire !

  30. Rien que sa définition de la naturothérapie prouve qu'il n'a absolument pas étudié le sujet où que plutôt, il ignore ce qui l'arrange.
    La naturothérapie part d'un grand principe valable pour tout être vivant: A partir du moment que l'on arrête d'agresser un être vivant (c'est à dire qu'il ne subit plus d'agressions qui sont supérieurs à ses capacités adaptatives), il revient sponténément à l'état d'équilibre (santé). Simple à vérifier avec une plante verte… et un peu plus compliqué à mettre en place pour un être humain, mais quand on s'en donne la peine, cela fonctionne pourtant à tous les coups. Je sais de quoi je parle pour avoir testé cette théorie depuis pas mal d'années: Améliorer son hygiène de vie, se reposer (réellement), mieux manger, un minimum de sport et de contraintes physiques pour booster son organisme, et les problèmes de santé disparaissent un à un. Je suis d'accord que ce n'est pas un chemin facile, mais je ne sais plus ce qu'est être malade depuis 5 ans maintenant. Fini les rhumes d'hiver, les gastros etc… Fini aussi les états dépressifs… Fini le surpoids.

    Après, on pourra clamer que ce sont des conneries. Le problème est que se serait nier l'évidence. Je ne fais pas "exprès" de ne plus tomber malade, d'avoir un moral d'acier alors que j'était plutôt fragile par la passé, de courir en 4.20 au kilomètre alors que je ne pouvais pas courir 500 mètres sans être essouflé quelques années en arrière et que je n'arrivai pas de ce fait à me mettre sérieusement au sport tellement cela était difficile.

    Cela est surtout très triste de voir la majorité des occidentaux ignorer ces lois et s'imaginer que sans médecin, leur santé est foutue. S'imaginer que la maladie n'est qu'un simple hasard et quoi que l'on fasse, on risque de chopper quelque chose. Ceci est pourtant une illusion, même si nous avons tous des faiblesses dans tel ou tel domaine.

    J'ajoute aussi, que démonter l'osthéopathie par exemple , alors que tous les sportifs pro de haut niveaux l'utilisent depuis des années, c'est à mourir de rire, quand on connait les enjeux financiers et les besoins de performances associés. Si cela était du fake, il y a belle lurette que le truc serait passé aux oubliettes, dans un domaine ou l'a peu près n'a pas sa place, où le millième de seconde, le petit pourcent de résistance ou de puissance physique supplémentaire peut faire la différence.

    Bref, la Tronche en Biais, excellente chaine dans certains domaines, voit la vie avec des oeillères. Problème d'ego (au sens large, pas au sens "amour propre/honneur"), d'aliénation et d'incapacité à lacher de temps en temps son esprit analytique (qui est utile et salvateur mais qui emprisonne aussi quand on n'arrive pas à s'en détacher au bon moment).

    Et pour finir, ce cher monsieur semble être tout, sauf en bonne santé, avec un embompoint conséquent. Alors bien entendu, les invétérés ignorants et aliénés vont dire qu'il n'y peut rien, que c'est génétique… Alors que si la génétique joue un rôle très important dans ses propres capacités adaptatives, il n'est que très rarement possible de ne pas êter en bonne santé, dans tous les cas. Du moment que l'on connait un minimum le corps humain dans son ensemble. Bref, si le racourci est peut être facile, cette personne n'a aucune crédibilité de par son état.

  31. Bonjour Acermendax,
    je suis désolée mais ce commentaire n'a aucun rapport avec la vidéo mais je ne savais pas où envoyé ce message étant donné qu'aucune adresse e-mail (pour sujet non commercial) n'est a priori non disponible (ou alors je suis une bille et je m'en excuse).
    J'étais récemment à la recherche de nouvelles lectures et je me suis rappelé que vous étiez/aviez été auteur de roman de fiction (deux tomes de "les énimes de l'aube" d'après wikipédia) mais en faisant mes recherche il n'existe qu'en version papier, je me demandais donc si vous aviez un moyen d'obtenir ces ouvrages au format électronique (pdf, epub, mobi, peu peut importe) car je le préfère (pour des raisons personnelles) au format papier.

    Voilà, désolée encore pour ce commentaire qui n'a rien à voir avec la vidéo et bonne continuation à vous.

  32. Franchement vous etes pas trés ouvert les mecs et puis vous ne faites que critiquer tout ça pour relayer la belle parole officielle .
    Je n'adhére pas du tout à votre démarche .

  33. ARGUMENT D AUTORITE intéressant je pense à partager

    J' ai été
    Aviateur dans l'armée de l'air à l'escadron de chasse de la base
    aérienne d'Istre en France donc la terre plate, les crop circles
    manigance de l'état français etc ben j'ai des preuves concrètes que
    c'est vrai grâce à mon métier de militaire.

    Sauf que dans l'armée
    de l'air, le grade le plus bas dans la hiérarchie, le militaire de
    base, on est tous Aviateur et que la grande majorité ne toucheront
    jamais un avion de chasse de sa vie.

    Donc je ne mens pas en
    disant que j 'ai été Aviateur et je peux le jurer en totale bonne foi,
    et je pourrais abuser des personnes crédules.grâce à cet argument
    d'autorité, si il est dans sa forme réelle est totalement mensonger dans
    le fond.

    On a toujours raison de toujours vérifier ses sources et de ne pas prendre pour argent comptant les dires de son interlocuteur;

    Effectivement,
    lors de mon service militaire, j'ai commencé par le grade d'aviateur
    avant d'être caporal chef et j'ai servi à base aérienne d’Istres ou
    j'étais, vu mes fonctions, constamment avec des pilotes de chasse . Et
    je connais leurs codes.

    Mais bon , je leur servais du café, très bon, d'ailleurs

    Et, évidement j'ai aucune preuve de quoique ce soit, j'affabule totalement, je précise des fois que.

    Voilà ma contribution modeste à tes vidéos

    Quand on t'affirme, tu infirmes
    envoyé a défakator et hygiène mentale

  34. 17:12 to know est un verbe irregulier, on devrait donc lire "what is known about…"
    Un truc pour revoir tout ca sans trop s'ennuyer: vous vous prenez une appli du genre duolingo quand vous attendez le bus ou etes aux toilettes, et vous apprenez la langue que vous voulez avec l'appli en anglais. l'appli gueulera quand vous ferez ce genre de fautes. C'est comme ca que j'ai appris l'espagnol (pour reviser l'allemand)

  35. Humm la vidéo est intéressante par ce qu'elle ne dit pas…

    Je pense que l'on peut créé 2 sous-famille à la médecine :
    Les problèmes important /grave
    Les problème de la vie courante

    Oui les médecines alternatives pour guérir les problème important ou grave sont inefficaces voir pire .
    Les médecines alternatives pour les problèmes de la vie courante sont plutôt efficace soit par un effet réel soit par un effet placebo.

    Par exemple le rhum viral , il existe aucun médicament car c'est pas intéressant de développer un médicament pour une maladie qui passe en 2 -3 jours . Mais les inconvénients de la maladie ( mal de tête , courbature, nez qui coule , mal a dormir ) . Les médecins alternative sont plutôt efficace selon le dosage approprié a la personne et a son organisme.

    De plus, certain médecin veulent industrialiser la médecine mais non ça fonctionne pas car tout les être humains sont différents et malheureusement la médecine moderne a mis énormément de temps pour se rendre compte que certain médicaments était nocif pour certaines personnes .

    Il faut toujours faire attention , c'est pas parce que l'on ne voit pas que ça n'existe pas …. Les effets à long terme mettent long temps avant d'arriver.

    Et au passage, les grands groupes pharmaceutique serait trop heureux d'éliminer un concurrent au passage, donc si les médecines alternatives était vraiment et totalement inefficaces voir dangeureuse, on entendrait plus souvent parler de fermeture d'usines ou d'arrêt . 3 possibilité soit les grands groupes sont de mèche pour nous faire dépenser de l'argent , soit les grands groupes les voient comme des concurrents sérieux sir certain produit , soit les grands groupes s'en foutent royalement .

    La médecines devrait être comme la religion, chaqu'un à le droit de faire comme bon lui semble tant qu'il ne va pas tenter d'influencer les autres .

    Ah oui personnellement , médecines dur , douce , scientifique ou alternative , quand je suis malade , la seul chose que je veux c'est d'être le plus rapidement soigner peut importe tant que je suis sur pied rapidement

  36. Merci pour cet interview. L'anglais est un poil hard a suivre mais en activant les sous titre anglais on arrive a suivre (avec un niveau moyen quand meme). Vivement une trad en francais pour tous les autres moins chanceux que moi.
    Une reflexion m'interpelle…Il dit bien que l'avantage de l'homeopathie est sa proximité avec le malade, le 'probleme' de la medecine moderne est son manque d'empathy avec le malade.
    Je me demande, avec la future generalisation des Intelligence Artificelles, quelle serait les effets 'd'empathy sur le patient. Ca peut etre tres interressant a étudier…- l'I.A. plus humain qu'un humain dans la medecine ?…z'avez 2 heures pour finir votre dissert !!

  37. Une bonne question aurait été "Est-ce que vous connaissez un bon remède homéopathique contre le rhume et le nez bouché?" Des bisou <3

  38. En tant qu'Ostéo travaillant à la modernisation des concepts du métier (beaucoup étant vieux et erronnés), je suis très déçu de voir qu'il n'y a pas de vrais arguments par manque de connaissance du métier.
    Le problème majeur qu'on rencontre lorsqu'on fait un mémoire de recherche en Ostéo est le dilemne suivant:
    Soit on fait un traitement complet (ostéopathique) et il y a trop de paramètres qui rentrent en jeu pour faire une étude qui tienne la route et nos stats sont inutiles, soit on se limite à une seule technique (ce qui ne correspond pas du tout à un traitement) et on fait des statistiques pour voir ses effets. Personnellement j'ai choisit la 2e option pour etre le plus juste possible. J'y ai montré les bienfaits ET les mauvais côtés d'une manipulation particulière sur la proprioception.
    En soit pleins de concepts sont effectivement anti-scientifiques et ont étés débunkés depuis longtemps mais ils disparaissent au fur et à mesure et sont minoritaires (théorie crâno-sacrée). Mais une mauvaise théorie veut-elle dire que la technique est inefficace? Je ne pense pas. De plus, une bonne partie des jeunes ostéos tendent à se rapprocher fortement des autres pratiques de santé.
    En bref ce qui me chiffonne, c'est qu'on nous range dans une catégorie sans avoir de preuve de l'inefficacité. Oui il n'y a pas d'études concluantes, mais il y a un gros problème d'incompatibilité entre les outils statistiques qui font référence et le caractère global du métier. Il n'y a pas de protocole, une technique seule n'est pas du tout un traitement. Maintenant je bosse avec des médecins Généralistes, qui voient tous les jours que ce n'est pas utile que sur le rachis.
    M'enfin pour voir tout ça il faut s'y intéresser vraiment, parler à des ostéos de tous horizons, comprendre pourquoi il y a peu d'études et ce que ces études peuvent avoir de correct ou pas.
    Je vous renvoie vers la revue de medecine générale prescrire, qui a sortit une étude sur la différence de prise en charge des lombalgies entre médecine générale et ostéopathie. Vous seriez franchement surpris de la conclusion.

  39. possible de faire la même vidéo mais avec la traduction dans la vidéo plutôt qu'en option activable dans youtube ? quand on télécharge on perd la traduction ce qui est un minimum dommage pour les non anglophone

  40. Intéressant comme entretien, après c'est vrai que cela n'est pas sourcé, mais cela n'est pas vraiment difficile à trouver. Effrayant de penser que les universités sont envahies par le bullshit et que la démarche scientifique semble parfois oubliée, je crois vraiment que la priorité des priorités dés le lycée c'est bien de faire comprendre ce qu'est la démarche scientifique et comment elle s'est développée.
    Et dire qu'on croit parfois que l'on est dans l’ère de la science, elle semble largement incomprise.
    Détail, mais honnêtement ça me  peine, l'orthographe est très approximative ça nuit parfois à la compréhension.
    Et je ne pense vraiment pas que ce soit la science des ânes pour le coup. La novlang nous guette.
    (Houla pourvu qu'aucune autre faute ne m'ait échappée sinon je vais me faire défoncer)

  41. Le problème de cette interview est qu'elle traite certains aspects très superficiellement voire de manière très orientée. L'hypnose par exemple est abordée à travers le cas du syndrome du colon irritable et des addictions, alors que son usage est beaucoup plus vaste, et qu'elle a fait ses preuves ailleurs (on l'utilise au bloc pour être un complément à l'anesthésie, ce qui aurait été quand même interessant à mentionner, car ce n'est pas une paille). D'ailleurs, on remarquera une forme d'orientation de la manière dont le sujet est traité car le bref chapitre que vous y consacrez dans cette interview se clôt par la mention des addictions, qui est probablement un des sujets les plus controversés en hypnose. La conclusion est sans appel: ce n'est pas efficace, et vous cloturez le chapitre par le mot "No". Il aurait été plus honnête de la part de ce médecin (qui n'est clairement pas un spécialiste du sujet) de mentionner l'utilité avérée de l'hypnose dans la gestion de la douleur ou dans l'accompagnement de certains troubles psychologique (anxiété, insomnie, stress post-traumatique). La manière dont vous orientez cette partie de l'interview n'est pas rigoureuse d'un point de vue purement informatif.

  42. Je mets cette vidéo dans le trio des meilleurs vidéo de la chaîne, excellent témoignage. Un bon état des lieux des différentes médecine alternative, et aussi les dessous de celles-ci.
    Vidéo montrant les dangers des médecines alternatives à partir de 43:44 https://www.youtube.com/watch?v=PMhtVxPwXUE
    Merci à Edzard Ernst et La Tronche en Biais, vraiment excellent

  43. plus ! c'est hyper intéressent et c'est totalement le genre de trucs que je peux faire voir a ma mere (qui baigne un peu dans tout ca, surtout la lytho mais pas que)

  44. Merci pour votre vidéo, je suis ostéopathe et il est bon de se remettre en question, un bon thérapeute doit faire fi de son égo et toujours être à la recherche de nouvelles connaissances mais je dois quand même un peu prêcher pour ma paroisse et bien dire que l'osteopathie c'est tout de même 4850 heures d'études de base (sans compter évidemment les formations médicales et paramédicales post-graduées ou l'année de prépa ostéo) avec l'anatomie, la physiologie et la sémiologie en figure de proue, nous ne sommes pas que des ésotériques charlatans mais nous nous basons sur des connaissances dites "scientifiques et médicales" et essayons de mesurer nos efforts mais très difficiles car subjectifs ( travail à la main comme pour les kinésithérapeutes qui eux sont professionnels de santés reconnus et avec qui je travaille énormément).

    Si nous ne pratiquons pas l'EBM mais plutôt l'EBP c'est surtout car nous n'avons pas encore les outils nécessaires pour faire de bons tests ( le double aveugle étant impossible pour nous et les études cliniques très compliquées car on doit s'adapter à chaque patient et la reproductibilité des tests et traitements sont donc très très très compliquées à mettre en place). Il faut essayer de réconcilier l'empirique et le rationalisme en trouvant de nouveaux outils ou de nouvelles façons d'étudier ce qui semble être notre subjectivité.

    L'approche rationaliste reste l'approche la plus sensée et la meilleure façon de se diriger vers la vérité car le doute est ce qui nous fait avancer sur les bons rails donc dans la bonne direction. Je pose tout de même ici quelques études facilement trouvable sur pubmed.

    https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/27455103

    https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/30831280

    https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/?term=osteopath

    Comme vous pouvez le voir il y a très peu d'études sur le sujet et cela exprime bien, selon moi, que cela reste compliqué à étudier et qu'il ne faut pas mettre la charrue avant les boeufs en disant que c'est inutile. C'est surtout qu'on a pas les outils adéquats pour l'étude.

    On passe pour des gourous à cause d'un certain nombre de charlatans qui se disent ostéopathes mais aussi à cause du manque de curiosité de certains qui se disent scientifiques, pensant tout savoir sur la façon d'agir et de penser des autres en lisant un article et/ou des commentaires fallacieux non sourcés… On doit se battre des deux côtés et c'est épuisant donc on arrête de se battre finalement et on accepte d'être pris pour des ignorants ou ésotériques. C'est aussi notre faute car on ne veut pas créer d'ordre non plus pour le moment quand on voit les dérives que cela a fait dans d'autres corps de métiers donc on essaie de stagner en équilibre entre deux eaux. Cela nous laisse une certaine liberté d'action car loin de la sécu et de l'état qui nous imposerait un rythme de travail inadéquat ( cf les kinés soumis aux cotations de la sécu et parfois à leur propre ordre).

    Dans cet article, Mr.Ernst démontre qu’il n’y connait rien en ostéopathie ou en tout cas fait preuve d’une intention avec préjugés très forts https://www.lexpress.fr/actualite/sciences/les-medecines-douces-ne-respectent-pas-l-ethique-medicale_2068595.htmlfbclid=IwAR3wCShQOYPZHZ_pg4ReBQm3ETEh0deqUKq8PQbmMU1AGmUGRmFiFkudxNI#ottr5MZOcpmwfJRz.01 C’est très déconcertant de lire ceci : "Par exemple un ostéopathe va proposer des manipulations, cervicales ou autres, à un malade souffrant de maux de tête. Tandis qu'un vrai docteur va essayer de trouver la cause de ce mal de tête, qui pourrait provenir aussi bien d'un problème de stress que d'une tumeur au cerveau. " C’est faire preuve d’une ignorance et/ou d’une mauvaise foi incroyable envers notre profession…
    La connaissance est à la base de toute compréhension, alors restons curieux ! Sans se faire avoir par ce type de discours obsolète et ne reposant que sur de la pure ignorance ou arrogance…

    Pour mon exemple personnel ( je sais que cela ne vaut rien comme argumentaire scientifique, au même titre que celui de mr.Ernst), je passe ma vie à étudier ce qui semble être de la science ( je vais passer un DU de biologie de l'évolution mais j'aime énormément étudier les sciences ou du moins essayer de les comprendre un peu plus chaque jour cf : science4all et les autres vulgarisateurs, Teb et les autres sceptiques) et cela démotive un peu de voir notre métier balayé du revers de la main sans explication ni argument autre qu'un argument d'autorité, il dit que notre prétention de savoir ou pouvoir soigner est ridicule mais quelles sont ces prétentions qu'il semble connaître ou cette façon de penser qu'il qualifie de ridicule ?Je l'étudie chaque jour et ne voit pas donc soit je suis débile soit je suis trop impliqué pour voir le ridicule de notre approche soit ce ridicule n'existe pas et ne serait qu'une croyance de mr.Ernst concernant l'ostéopathie. La plupart de mes collègues et moi-même passons du temps à expliquer au patient ce que l'on fait et ce qu'on essaie de faire mais il parait impossible de l'expliquer à des gens qui ont déjà un à priori-négatif et condescendant.. J'en vois des patients qui n'aiment pas l'ostéopathie car c'est leur conjoint qui les a obligé à venir ou leurs parents donc eux il faut encore plus leur expliquer l'approche pragmatique que l'on a sinon ce n'est même pas envisageable de les toucher…

    Cependant, Mr.Ernst a su cibler le besoin du patient qui est d'un côté de la connaissance de la part du thérapeute mais d'un autre côté aussi de la compassion et du temps d'écoute. L'intention du thérapeute doit rentrer en jeu dans les études cliniques car elle est nécessaire à un bon traitement… Bien moins que les connaissances et analyses médicales mais quand même..

    Mon opinion et mon témoignage ne valent rien comme argumentaire scientifique mais je pense qu'il serait utile de voir le programme d'études suivi par un étudiant en ostéopathie et je suppose que vous serez surpris de voir notre réel amour et intérêt pour les sciences ^^ même si tout charlatan qui se respecte commence toujours par dire qu'il est scientifique et enchaîne sur des théories fumeuses.. Je ne vous ferai pas cet affront ! ^^ J'aimerai vous inviter faire une séance à mon cabinet à Lyon mais j'imagine que vous avez d'autres chats à fouetter !! Je viendrai prendre ma petite dédicace à Bellecour ce vendredi et ne vous embêterait pas avec mes opinions.

    Belle continuation à vous.

  45. Sympa le reportage par contre je ne partage pas son avis sur l’ostéopathie ( oui il n'y a pas de preuve peut être ) pour l'avoir tester et vu je serai curieux de voir si il a fait en ouvrage la dessus. bien sur il y en a des mauvais.

  46. Plusieurs remarques :
    Si l'ostéopathie fonctionne sur les maux de dos, pourquoi ça ne pourrait pas marcher pour d'autres motifs ? Sans pour autant s'étaler sur l'ensemble des motifs possibles et imaginables, ça paraît étrange de n'être efficace que sur une partie précise du corps alors que les grandes familles de techniques découlent globalement chacune des même principes, appliqués au dos ou au reste du corps.
    Concernant le jeun il y a des études récentes qui tendaient plutôt à conseiller un jeun pour préparer une chimio voire pour potentialiser des effets d'autres traitements de pathologies physiques ou psychiques, ce serait donc tout l'inverse de ce qu'il prétend (même si ça reste des études récentes et que le temps nous en dira plus)

    Au delà de cette vidéo, pourquoi stigmatiser l'effet placebo à ce point ? Pour tout un tas de désagréments qui sont surmédicalisés, de simples placebos seraient bien moins délétères, surtout que la connaissance ou non du placebo ne semble pas affecter l'effet en lui-même, donc tant qu'à faire un praticien qui ajoute du placebo à son traitement ne peut qu'avoir une démarche louable dans le sens ou ça participe à la guérison de son patient.

    Enfin, je pense que ce qui est à reprocher aux professions gravitant autour de la santé, c'est surtout le manque de formation en sémiologie médicale qui permettrait de prendre en charge les cas nécessitant une prise en charge médicale en redirigeant vers le professionnel adéquat (entre autres, mais c'est une question plus épineuse que ça)

  47. un documentaire intéressant. Je n'ai pas l'impression que les questions étaient trop biaisées, et la place était laissée à des remarques positives, tout n'est ni tout blanc, ni tout noir et j'aime beaucoup ça. Pour celles/eux qui parlent bien anglais, je vous conseille vraiment la chaines de Myles Powers, un britannique sceptique qui parlent des arnaques du net en tout genre. Ses vidéos sont très bien faites. Pleins d'amour et de bisous à la team, continuez comme ça (ça en vaut a peine)

  48. j'ai besoin de votre aide. Je suis sceptique depuis toujours, je ne crois pas aux médecines alternatives, surtout au vu de toutes les études menées qui montrent leur inefficacité (pas mieux qu'un placebo), l'ostéo l'homéo et autres acuponcture naturopathie etc, je considère ça de la manipulation utilisée par des charlatans.

    Cependant, l'autre jour j'étais dans un blablacar avec deux femmes et on parlait de médecine et neurosciences, et il s'est avéré que l'une d'elle était en études de kiné, après avoir complété des études de sport en STAPS, puis fait un genre de passerelle de staps a kiné sans passer par paces (si j'ai bien compris). Et elle a aussi tenté de faire une école d'ostéopathe, puis elle s'est rendu compte que ces études avaient un aspect commercial, du coup elle a arrêté. Mais elle dit toujours y croire.

    Quand elle a parlé de ça, j'ai dit que ça ne me surprenait pas. Sauf que l'autre fille à côté avait une anecdote personnelle a ce sujet. Elle avait eu la maladie de lyme et avait été paralysée pendant des mois, elle avait tenté toutes les solutions proposées par la médecine conventionnelle en vain, pendant 6 mois. En dernier ressort, elle est allée voir un naturopathe, apparemment un mec très connu, j'ai oublié son nom mais vous le connaissez surement. En 1 mois elle était guérie, avec le traitement à base de plantes qui donne des anticorps je sais plus quoi.

    L'étudiante en kiné avait eu des cours sur le sujet et elle m'a expliqué que le corps des médecins rejette lyme comme une maladie. Elle dit qu'en France, lyme est considérée comme un syndrome (je crois que c'est un ensemble de symptomes qui ne forme pas de maladie bien définie) et les médecins traitent les symptomes séparément mais pas ensemble. Elle a ajouté que c'est le lobby pharmaceutique / le lobby du corps médical qui fait en sorte que les tests francais pour diagnostiquer lyme soient abusifs (si je me souviens, le niveau d'anticorps évalué par le test doit être très élevé pour que le test soit positif, menant à de faux négatifs, contrairement aux autres pays comme l'allemagne qui a un test avec un seuil beaucoup plus bas). En plus de cela, apparemment les médecins sont "embrigadés" par leurs propres études et refusent d'admettre qu'ils n'ont pas toutes les connaissances en santé, ce qui mènerait à une stagnation vis à vis du cas lyme dans le corps des médecins.

    J'ajoute brièvement que lorsque j'ai entendu ça, je lui ai demandé comment ça se fait que si les med alternatives fonctionnent, toutes les études scientifiques vont à l'encontre de ça en prouvant que c'est pas mieux qu'un placebo (exemples toutes les études que cite ce chercheur dans cette vidéo). Elle m'a dit que l'industrie pharmaceutique a tellement d'argent qu'elle est capable de mener des contre-enquêtes pour dévaloriser les med alt, et que de l'autre cotés, les med alt ont peu d'argent et ne peuvent donc pas financer de recherches non biaisées. Un peu comme dans les années 60, un chercheur indé faisait des études (scientifiques) pour prouver que le sucre est dangereux, et l'industrie du sucre finançait coup sur coup des contre-enquêtes (des études visant à nier les résultats des autres) réalisés par d'autres chercheurs, payés pour falsifier leurs résultats. C'est crédible mais j'ai un problème fondamental avec ce genre de propos, c'est que c'est très proche d'être de la théorie de conspiration (bien que le lobbying existe réellement).

    La conclusion c'est que je ne sais pas quoi en penser. J'ai été convaincu sur le moment par ce qu'elles ont dit, mais je me demande si ce n'est pas qu'un seul exemple rare de "l'efficacité" de certaines med alternatives. Le naturopathe en question fait payer des centaines d'euros pour un traitement simple et pas cher (pas des médicaments), et n'est évidemment pas conventionné donc on est pas du tout remboursé. C'est pas parce qu'une maladie peut être traitée par de la naturopathie que l'osté homéo naturo acuponcture litho et toutes ces choses sont vraies.

    L'autre problème c'est que même si un naturo ou ostéo est honnête, la grande majorité ont soit une vision commerciale de leurs soins (comme dans son école), soit ce sont pleinement des charlatans. Donc est ce qu'un bon exemple suffit pour valider les med alt ou au moins la naturopathie ? Et, de l'autre coté, si on fait l'avocat du diable, on se retrouve à accuser toutes les études scientifiques sur ces sujets d'être financées par des lobby anti alt med pour accroître leurs revenus, donc encore un aspect commercial, cette fois-ci du coté de la med conventionnelle. Je n'arrive pas à prendre parti, car il me manque des infos non biaisées, qui ne semble malheureusement pas exister.

    On ne peut donc que spéculer: soit on est conspirationiste et on croit que les med alt sont victimes de lobbying à but commercial, et ça veut dire que TOUTES les études sont financées par des lobby (ce qui est un postulat improuvable et dur à croire); soit on croit à la lettres des études qui se disent scientifiques et non biaisées et non financées par des lobby (3 postulats improuvables), mais là encore c'est basé sur de la croyance, de la confiance envers ces études, mais pourquoi leur ferait-on aveuglément confiance (retour au conspirationisme), pourquoi les croire sur parole simplement parce que ce sont des docteurs chercheurs (argument d'autorité, comme pour luc montagnier, mais dans le camps opposé) ?

    Dans les deux cas, on ne peut que croire, sans jamais prouver. Et d'un point de vue zététique, ça m'énerve, puisqu'en suivant la zététique, on ne doit pas croire en qqch sans avoir de preuves de sa véracité. Du coup je fais quoi ? Je crois plus en ces études tant qu'il n'y a pas eu d'études des études ? J'ai besoin d'aide..

    Désolé si tout ça est mal posé, je faisais plusieurs choses à la fois.

  49. et en Inde c'est juste hallucinant, c'est un énorme marché, de là à penser que les médecines alternatives progressent dans les pays dit "croyant"….

  50. Très bonne vidéo mais que ça va être dur dur de faire comprendre que l'homéo c'est du vent et que la médecine oui parfois est dangereuse mais parce que elle elle soigne et que parfois pour détruire une maladie les traitements sont lourds mais c'est une guerre et les batailles sont rudes mais que de progrès ( cancer , sida , vaccins etc ) la médecine sauve des vies pas les médecines alternatives qui elles font des morts ! Merci à tous nos chercheurs , merci la TEB

  51. Je suis très surpris qu'ils disent que l'hypnose ne soit pas efficace pour l'arrêt de la cigarette, de nombreuses personnes ont arrêté de fumer en une séance seulement, comment expliquer cela ? dans ce cas on ne peut pas mettre ces effets sur le dos du placebo

  52. Enfin un discours qui souligne le manque d'empathie et de temps accordé au patient par les médecins conventionnels ! Je trouve en effet que les docs sont toujours là pour taper sur les médecines alt mais rarements aussi présents lorsqu'il s'agit de se remettre en question. Or moins les gens auront confiance en la médecine et la science, plus les fake sciences/med gagneront en notoriété. Même moi qui suis sceptique et de formation scientifique j'ai des pulsions de rejet de la médecine conventionnelle par moment (c'est dû à mon histoire perso certes mais c'est le cas de bcp de gens qui tombent dans la fake med je pense). Bref super personne, pas manichéenne du tout, qui donne espoir avec douceur ! Merci pour cette itw

  53. Interview passionnante qui mériterait une diffusion bien plus étendue !! Surtout, comme le dit cet illustre médecin, auprès des enfants dans les écoles pour les éviter de tomber dans les mêmes travers et de croire aux mêmes illusions et pseudo-sciences que leurs aïeux. Bravo la TEB, encore du beau boulot ! Comme quoi, malgré les apparences la pensée critique a encore de beaux jours devant elle.

  54. Bonjour,

    J'arrive après la bataille, mais je tenais à signaler que les sous titres (ajoutés après coup a priori) sont juste catastrophiques (mais vraiment). J'en suis très surpris car cela fait vraiment tâche face à tout votre sérieux habituel (même s'il est vrai que vous êtes coutumiers des coquilles, là ça va plus loin que ça).

    Pour rester sur un aspect purement "réalisation", attention à la cohérence : la question doublon (mauvais copier-coller ?), les questions parfois écrites, parfois orales…

    Par contre, l'intro est très bonne.

    Concernant le fond, point de vue intéressant ma foi, bien qu'un brin effrayant.

    Je suis juste étonné par la partie "jeûne" pour laquelle le monsieur a l'air très catégorique, alors que pourtant, cette pratique semble être étudiée assez sérieusement, et lance des pistes de recherches intrigantes. Je ne dis pas qu'elle est la solution à tout (loin de là), mais l'interview n'aborde que la question du poids, sans creuser du côté des éventuels effets sur le bien être mental, la baisse des effets secondaires de traitements, etc.

    Si globalement les effets positifs (ou nocifs) ne sont pas clairement établis à ce jour, il s'avère néanmoins que la réalité est plus contrastée (l'éventail des situations est vaste) et surtout que le domaine est à peine effleuré : nul doute qu'un besoin de production scientifique se fait sentir sur le sujet (et commence à exister).

    Voilà.

    C'est la première fois que je commente une de vos vidéos donc j'en profite pour vous remercier pour tout ce temps consacré à tenter de débiaiser nos pauvres cerveaux, et pour ce travail monstrueux abattu au fil des années.

    Je m'intéresse à la zététique depuis plusieurs semaines, vous êtes la 4e chaine que je suis sur le sujet et sur ce point je suis totalement d'accord avec ce cher M. Ernst : mettre en lumière l'esprit critique est vraiment une mission d'utilité publique, et l'enseigner à l'école (ainsi qu'aux universités !) devient vraiment une nécessité absolue.

    PS : je fais un petit HS mais ça m'y fait penser : j'ai vu l'autre jour par hasard que la chaîne Gulli propose une émission-jeu dédiée au sujet (dont j'ai oublié le nom forcément). Ce n'est pas une révolution, mais disons que c'est un début de prise de conscience.

  55. Y'a une médaille pour les sociologues qui s'opposent aux sociologues qui nient l'existence du racisme antiblanc ou aux féministes qui s'appuient sur des travaux totalement orientés ?

  56. J'ai cru que c'était un sketch pour démarrer la vidéo mais non… J'ai bien eu une pub pour un cours d'idriss aberkhan avant une vidéo de la tronche en biais !!

  57. Grâce à vous, je viens de réaliser que l'homéopathie était un énorme progrès à l'époque… mais maintenant, il serait temps que les gens réalisent l'absurdité du truc… 1 molécule sur l'ensemble des molécules de l'univers… soyons sérieux !

  58. Vidéo extrêmement intéressante, merci pour cela ! est il possible de trouver les études que ce Monsieur a mené ? J'aimerais beaucoup les consulter pour approfondir mes connaissance.

  59. "middle aged well educated and pretty wealthy woman"
    la même qui dit "APPELEZ MOI VOTRE MANAGER" a la caisse de chaque magasin

  60. Vidéo très intéressante ! Qui peut être complétée par celle-ci :

    https://www.youtube.com/watch?v=bIFTSXlQvVo&frags=wn

  61. Je trouve le passage sur les pharmaciens relativement sévère. Nous avons très peu de cours sur l homéopathie, et ils sont réalisé par des médecins homéopathe, qui sont convaincus de l efficacité de cette médecine. La majorité des étudiants sont totalement sceptiques (me semble t il), certains lui laisse le bénéfice du doute. La faculté, elle, ne nous enseigne pas que l homéopathie est bullshit. Lors de nos premières expériences professionnelles, nous sommes susceptibles de rencontrer des collègues et des patients convaincus de l efficacité de l homéopathie, nous relatant nombre d expériences positives. Ces retours d expérience (qui ne prouvent evidemment pas l efficacité du TTT) nous influencent malgré tout. Les pharmaciens qui conseillent ces traitements ne sont pas malhonnêtes. Et s ils pense que l homéopathie est inutile, l effet placebo qui est lié aux croyances et aux sensibilités du patient, peut être un allié puissant.
    L esprit critique permet de reconnaître un traitement efficace, mais il peut également servir à déterminer la meilleure prise en charge globale du patient, en tenant compte ses croyances, ses inquiétudes, son bien être etc, tout en ayant une attitude professionnelle en déterminent lorsqu' un traitement allopathique s impose (et l explique au patient, en particulier s il semble réticent), pouvant être complétée ou non (selon les attentes du patient) par une medecine alternative.

    Personnellement, je ne crois pas que l homéopathie ai une efficacité au delà de son effet placebo (et pour cela, je suis AJD incapable de m y intéressé et de la conseillé), mais je crois que cet effet placebo est particulierement prononcé chez les personnes qui ont une forte croyance en l homéopathie.

    Aussi vous dites que la marge génèrée par les médicaments homéopathiques est plus importante, cela est faux. L homéopathie remboursée est remboursée à un prix fixé par la sécurité sociale en fonction d un coefficient fixé a partir du prix fabricant HT, tout comme les autres médicaments. Pour l homéopathie conseil, tout comme les médicaments conseils, le pharmacien est libre d exercer le prix qui lui convient.

  62. Excellent, encore une fois !
    Question bête (mais question quand-même) : un pharmacien qui, comme indiqué dans l'interview, pousse un peu trop à la consommation d'homéopathie, peut-il être sanctionné par l'Ordre des pharmaciens ?

  63. C'est pas vrai, la marge est équivalente sur les produits homéo. Mais il y a une grosse tendance à vouloir se soigner au "naturel" (mais l'homéo est-ce naturel?) et puis comme quelques granules ne peuvent pas faire de mal en plus d'autres produits… Oui nous les pharmaciens pensons aussi à faire tourner la boutique (on est aussi soumis au code du commerce).
    Pour des petits bobos, un peu de stress, ben parfois on peut pas faire grand chose, et l'homéo ça permet un peu de se donner du crédit (en plus de se faire payer sur le conseil). Le déremboursement c'est cool, mais ce serait bien aussi que l'on revoit la définition des "remèdes" homéopathiques. Pour rappel, ce sont bien des médicaments homéopathiques. Ce ne sont pas des médicaments, mais ils répondent aux mêmes exigences qu'un médicament sauf concernant la preuve de leur efficacité, ce qui permet de les appeler "médicament homéopathique". Donc ils ont un truc en moins, mais par rapport à un médicament ils ont l'air d'avoir un truc en plus.

  64. 13:32 : "Que c'est-il passé" ?! Ouch, ça pique les yeux. Évitez d'incruster les sous-titres la prochaine fois ; ça vous permettra de corriger les fautes d'orthographe 😉

  65. 40:02 : il y a quand même des trucs intéressants au niveau du jeûne :
    – Crises d’épilepsie : ça diminue leur occurrence il me semble ; d'ailleurs ça ne fonctionne pas seulement qu'avec le jeûne mais avec tous les régimes cétogènes en général : https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/31548917
    – la sensation de planer plutôt cool haha

    40:45 : je suis surpris ; j'avais justement lu un abstract qui disait que le jeûne était efficace pour diminuer la plupart des effets désagréables de la chimio-thérapie tout en augmentant son efficacité : https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/27896219
    mais il y a peut-être des nuances à apporter car dans l'étude il s'agit de jeûnes courts : 1 ou 2 jours juste avant la chimio, et on ne perd pas beaucoup de poids en s'arrêtant de manger 2 jours. Edzard Ernst fait peut-être référence à des pratiques plus longues ?

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *